Bis repetita, les couples en musique

Sophie Rosemont

Ils s’aiment à la scène mais aussi à la ville, connaissent le pire et le meilleur de la vie d’artiste ensemble. 

Comment s’aimer quand on crée en couple ? Questions-réponses avec trois duos musicalo-sentimentaux de la scène française. 

MARIE ET LIONEL LIMIÑANA, THE LIMIÑANAS
Valeur sûre du rock alternatif sous influence psyché (mais pas que), The Limiñanas sont avant tout un couple, dont le dernier album enregistré avec Laurent Garnier, De Pelicula, manifeste de krautrock psychédélisant. 

Quelle est l’histoire de ce duo tant musical que sentimental ? 

Lionel Limiñana : On est ensemble depuis nos 16 ans. Aujourd’hui, on en a 50. On s’est rencontrés au lycée, quand j’ai commencé à jouer dans un groupe de proto punk. Il y a tout de suite eu du monde au concert parce qu’il n’y avait rien dans notre ville : pas de scène, pas de club, pas de tournée qui passait par là. Marie avait le permis et une 2 CV bleue. Elle nous trimballait partout, aux répétitions, dans les fêtes… Quelques années plus tard, j’étais dans un autre groupe qui s’appelait les Bellas. Le batteur n’est pas venu à la répétition et Marie s’est mise derrière les fûts à sa place. Depuis, on joue ensemble. Et les autres batteurs me gonflent. Marie joue le strict nécessaire, de la manière la plus primitive qui soit. C’est rare et précieux. 

Être amoureux quand on fait de la musique ensemble : plus facile ou plus difficile ? 

L.L. : C’est une affaire de compromis. On ne valide jamais rien si on n’est pas entièrement d’accord tous les deux. Que ce soit un contrat, une chanson, une pochette, une photo… On s’est énormément engueulés les premières années de notre relation. Marie m’a cassé un cendrier Citroën en plastique sur la tête en plein rond-point, j’ai cassé la voiture à coups de Doc Martens. On s’aimait déjà beaucoup, mais on avait deux caractères de cochon. Aujourd’hui, on ne s’engueule que chez Ikea. Du coup, on n’y va plus! C’est très facile de jouer ensemble, de produire les disques tous les deux. Marie est mon âme sœur. De son côté, je crois qu’elle m’aime bien… 

Quels sont les artistes autour desquels vous vous réunissez ? 

L.L. : Au départ, des groupes des années 1960. Les Seeds, les premiers Rolling Stones, Otis Redding. Marie a été la première à être fan des Brian Jonestown Massacre. On adore les Sleaford Mods, Bertrand Belin, Pascal Comelade… On écoute moins de musique qu’avant, mais on regarde plus de films, de séries : La caravane de l’étrange, Kaamelott. Marie raffole de tout ce qui tourne autour d’Agatha Christie et de Sherlock Holmes. 

Quels couples légendaires de la musique admirez-vous ? 

Marie Limiñana : Bonnie and Clyde dans la chanson Bonnie and Clyde ! Gainsbourg et Bardot, Gainsbourg et Birkin, Lee Hazlewood et Nancy Sinatra. Suicide aussi, beaucoup. Ces gens avaient une forme de classe qui n’existe plus. Leur façon d’aborder la musique a elle aussi disparu. 

The Limiñanas & Laurent Garnier, De Pelicula, Because Music. 

 

MARIE MODIANO
ET PETER VON POEHL
Guitare acoustique et harmonies vocales… Cette année, en parallèle de leurs disques respectifs, le couple franco-suédois a signé à quatre mains le folk imagé et poétique de Songs from the Other Side. 

Quelle est l’histoire de ce duo tant musical que sentimental ? 

Peter von Poehl : J’ai rencontré Marie à Berlin en 2005, pendant l’enregistrement de son premier album, I Am Not a Rose. Un de mes amis, Larry Mullins (qui a travaillé avec Iggy Pop et Nick Cave), devait former un groupe pour la session et j’ai été recruté en tant que guitariste. Ça a été un coup de foudre, mais du point de vue musical. C’est seulement un an plus tard, cette fois à Paris, lorsque nous sortions tous deux nos premiers albums solos respectifs, que Marie et moi avons commencé à nous voir plus régulièrement. On s’invitait en duo sur scène et, une chose en amenant une autre… Quinze ans plus tard et plus d’une dizaine d’albums à nous deux, des musiques de films et des centaines de concerts à travers le monde, je ne suis pas sûr que notre relation ait beaucoup changé – ou que nous ayons beaucoup changé nous-mêmes. Même si nous avons eu deux enfants, ils ont 10 et 2 ans ! Le tout forme un mélange joyeux de musique et de chaos. 

Être amoureux quand on fait de la musique ensemble : plus facile ou plus difficile ? 

Marie Modiano : Les seules fois où nous avons été vraiment malheureux, c’est lorsque nous ne travaillions pas ensemble ou que nous avons été séparés pendant de plus longues périodes en raison de nos tournées et projets musicaux respectifs. Les années nous ont affinés tels deux violons, ou des rochers façonnés par leur environne- ment naturel. Nous avons la chance d’avoir chacun notre propre univers musical, de ne pas être un groupe au sens traditionnel du terme. Et, peut-être, d’avoir suffisamment d’ego pour être en confiance avec nous-mêmes, ce qui permet de vraiment apprécier l’apport artistique de l’autre. 

Quels sont les artistes autour desquels vous vous réunissez ? 

M.M : Ensemble, nous découvrons sans cesse de nouveaux et d’anciens artistes. Récemment, découvrir la musique d’Emahoy Tsegue-Maryam Guebrou a été un choc ! 

Quels couples légendaires de la musique admirez-vous ? 

P.v.P. : Johnny Cash et June Carter. De loin la romance musicale la plus emblématique de tous les temps. Leur talent et leur capacité à transcender les difficultés de la vie sont vraiment inspirants. 

Marie Modiano et Peter von Poehl, Songs from the Other Side, Nest and Sound/ Modulor Records. / Peter von Poehl, Memories from Saint-Forget, BMG. 

 

JO WEDIN ET JEAN FELZINE 

Quand la musicienne suédoise et le rockeur français, connu pour avoir fondé le groupe de rock Mustang, se rencontrent, cela fait des étincelles pop. En témoigne leur tout frais dernier album, le groovy Jo & Jean. 

Quelle est l’histoire de ce duo tant musical que sentimental ? 

Jean Felzine : On s’est vraiment rencontrés par la musique car Johanna voulait se lancer dans des chansons en français. Artistiquement et personnellement, ça a tout de suite collé, donc, pour nous, l’histoire amoureuse et musicale se confondent complètement. L’entreprise Jo & Jean est née quasiment en même temps que le couple. 

Être amoureux quand on fait de la musique ensemble : plus facile ou plus difficile ? 

Jo Wedin : Comme tous les couples qui travaillent ensemble, c’est plus intense à tous les niveaux, à l’image des époux qui tiennent un restaurant dans Cauchemar en cuisine. On s’en- gueule sur les choix artistiques, pour des histoires de fric, on s’accuse de tous les maux quand quelque chose ne marche pas… D’autant qu’on est tous nés le 17 avril, du signe du Bélier, deux chanteurs, deux auteurs-compositeurs avec notre style et notre ego. On n’a pas chacun un rôle bien défini. 

J.F. : Mais comme dans Cauchemar en cuisine, l’adversité soude aussi. On s’est tellement cassé le dos à faire des dates pourries en FlixBus à l’autre bout de la France pour vendre trois disques que ça a forgé quelque chose. L’avantage aussi, c’est qu’on n’a pas besoin d’être diplomate l’un avec l’autre pour se dire « ta suite d’accords, c’est de la m… », ou « jamais je chanterai un mot comme ça »… Enfin, ces tensions donnent beaucoup d’idées de chansons, on peut les mettre en scène. 

Quels sont les artistes autour desquels vous vous réunissez, sur lesquels vous échangez le plus et que vous écoutez ensemble ? 

J.W. : La voix des artistes qu’on aime occupe beaucoup de nos conversations, vu qu’on est passionnés par le chant. Ce qui nous mène à des discussions assez techniques, autour de Marvin Gaye, Morrissey, Mariah Carey, Minnie Riperton… 

Quels couples légendaires de la musique admirez-vous ? 

J.F. : On cite souvent Elli et Jacno, qui écrivaient ensemble, ça permet de sortir du cliché gainsbourien, assez pénible en France, du génie pygmalion et de sa muse chantante. Sinon : Carole King et Gerry Goffin, George Jones et Tammy Wynette, Dolly Parton et Porter Wagoner, Sonny et Cher, Marvin Gaye et Tammi Terrell, ou même Mariah Carey et Busta Rhymes. 

o Wedin et Jean Felzine, Jo & Jean, At(h)ome. 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top Reviews