L’entretien photographique : Vincent Delerm

Recueilli par Sophie Rosemont

Il y a tout juste vingt ans naissait le premier album de Vincent Delerm, timidement homonyme. Tes parents, Chatenay-Malabry, Fanny Ardant et moi, La Vipère du Gabon… Autant de chansons douces-amères sous influence cinématographique qui l’ont aussitôt hissé dans les hauteurs de la nouvelle scène française – comme on l’appelait à l’époque. Depuis, il a sorti six autres disques et s’est très série

La suite est reservée aux abonné(e)s

Si vous êtes déjà abonné(e) ? S'identifier
Sinon, abonnez-vous à Bastille Magazine ! Vous recevrez le magazine papier dans votre boite au lettre et vous bénéficierez d'un accès illimité à l'intégralité des articles en ligne.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top Reviews