Les morceaux choisis de… Gaëtan Roussel

Sophie Rosemont

Depuis la sortie de Ginger, en 2010, le leader de Louise Attaque trace avec succès sa route en solo. Mais non seulement il n’oublie pas son groupe, avec qui il enregistre toujours et tourne à guichets fermés, il a également partagé le micro avec Camélia Jordana, -M-, Daniel Auteuil, Vanessa Paradis, Rachid Taha, Isabelle Adjani… Il a rassemblé ces voix sur Éclectique, disque célébrant la magie des duos, déjà connus ou inédits, tels ceux où il invite Bertrand Belin, Louane ou encore Soprano. Pour Bastille, Gaëtan Roussel a choisi dix échappées musicales, juste pour soi ou à partager… Seul, mais pas trop !

Open in Spotify

 

 

«VENUS IN FURS»,

The Velvet Underground

Doucement orageuse ou orageusement douce… À mes tous débuts, quand j’avais 16 ans, le Velvet Underground m’a appris qu’il était possible de faire des chansons, disons bruitistes, et des mélodies d’un extrême velouté. Je rêvais en secret d’avoir la même guitare que Lou Reed : une Gretsch !



«LA NUIT JE MENS»,

Alain Bashung

Une chanson que l’on écoute quand on va bien, mal, quand il pleut dehors ou quand le soleil brille, quand on rêve de corps à corps ou quand on rêve d’être « égoïste à deux », quand on se dit qu’on va partir aux quatre coins du monde ou qu’on se retrouve, finalement, au coin de la rue… Un baume au cœur en toute circonstance.



 

«SONG 2»,

Blur

Pour sauter partout. « When I feel heavy metal / And I’m pins and I’m needles / Well, I lie and I’m easy… » Je l’ai reprise une ou deux fois pour le plaisir de tout laisser sortir. Blur est vivifiant et Damon Albarn, son songwriter en chef, est à la fois inspirant et euphorisant !

 

 

«LONESOME FRIENDS OF SCIENCE»,

John Prine

Ce morceau est signé d’un grand chanteur méconnu. John Prine était un chanteur de country au grand cœur, basé à Nashville, Tennessee. Sa voix, ses histoires et sa solidité apparente cachait peut-être des failles où, à n’en pas douter et comme nous le dirait Leonard Cohen, la lumière n’avait de cesse de se faufiler…

 

«MASCULINITY», 

Lucky Love

Un air magnifique portée par un garçon et une voix qui ne le sont pas moins – présent sur Éclectique. J’aime sa sincérité, ses questions, sa liberté, sa proposition musicale. Anglophone, traitant de sujets contemporains, elle n’a pas de frontières et c’est ça que j’aime. Pas de couloirs de nage, pas de limites… du courage et de l’insolite !

 

 

«VEILLER TARD»,

Jean-Jacques Goldman
Voilà une chanson pleine de questionnements et de vérités universelles. « Quand le monde disparu, l’on est face à soi ». J’aime Goldman depuis longtemps et pour toujours. J’aime sa simplicité mélodique qui ne l’est, en réalité, pas vraiment. Ce titre me parle : qui n’a pas connu ces nuits où le sommeil ne veut pas de vous, où le cerveau s’emballe et agite toutes ces choses au fond de nous…

 

 

«THUNDERCLOUDS»,

LSD

Un hymne pour danser, tourbillonner, tout oublier, s’envoler, s’échapper, rire et se dépasser, voir la vie en couleurs et le chemin uniquement pavé de bonheurs. Entouré sur la piste de danse ou seul dans son salon. Aussi simple que ça.

 

 

«(I JUST) DIED IN YOUR ARMS»,

Cutting Crew

Paru en 1986, c’est le premier single du premier album du groupe britannique mené par Nick Van Eede. Et il est immédiatement aimable. Le refrain ouvre le morceau et on est accroché, instantanément et totalement en manque d’une mélodie qui disparaît le temps d’un court couplet… mais revient vite nous submerger. Son titre est inspiré de l’expression française la petite mort !

 

«NOCTURNE Nº2 EN MI BEMOL MAJEUR»,

Chopin

Pour la pureté de la mélodie et pour la beauté du geste. Chopin était un génie, ses nocturnes m’apaisent… Et c’est ce en quoi elles nous réunissent tous, d’où que l’on soit et à n’importe quelle période.

 

«OISEAU»,

Laurent Bardainne et Tigre d’Eau Douce ft. Bertrand Belin

Il me touche beaucoup. Dès les premiers accords, je l’entends comme une chevauchée, et dès que Bertrand Belin se met à chanter, elle me semble être une traversée aérienne, un survol insolite de notre terre : les parkings, d’autres parkings, les cours d’eau… Et puis, la chanson avançant, nous voilà de nouveau sur la terre ferme. Et vous, si vous étiez un oiseau ? 



 

 

Éclectique, Clap Hands / Play Two.



Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top Reviews